Bleach : Qu'est ce que le Bankai ?

Dans l’histoire de Bleach, le système de combat repose principalement sur les pouvoirs spirituels de l’au-delà et sur des épées purificatrices d’âme appelées zanpakuto, maniées principalement par les shinigamis.

Un zanpakuto peut ressembler à un katana, mais si celui qui le manie est suffisamment puissant, il peut également effectuer son shikai, lui donnant une forme plus avancée avec de nouvelles capacités. Et le bankai d’un zanpakuto permet d’aller encore plus loin.

Un bankai est la libération ultime de la forme d’un zanpakuto, et une poignée de bankai différents ont été montrés dans la série.

Le héros Ichigo Kurosaki en possède un appelé Tensa Zangetsu, et le capitaine Byakuya Kuchiki a montré le sien, Senbonzakura Kageyoshi.

Mais il existe d’autres faits sur les bankai que les nouveaux venus de la série Bleach ne connaissent peut-être pas.

10. Il n’est pas nécessaire d’avoir une commande unique

Tous les shikai ont un nom, et lorsque le manieur veut libérer le shikai de son épée, il énonce un impératif, puis le nom du shikai, comme « Danse Sode no Shirayuyki » ou « Disperse Toi, Senbonzakura« . Mais les bankai, bien que plus puissants, n’ont pas besoin de cela.

Au lieu d’énoncer un impératif, l’utilisateur dira simplement le mot « bankai », puis énoncera le nom réel du bankai pour le libérer. Exemples : « Bankai : Kokujo Tengen Myo’o » et « Bankai : Konjiki Ashisoji Jizo ».

9. Les données des bankai sont enregistrées dans la Soul Society

Le capitaine Byakuya Kuchiki connaît bien les traditions de la Soul Society, car il est le descendant de la noble famille Kuchiki et a de nombreuses relations. Il sait également que chaque fois qu’un shinigami apprend à utiliser le bankai, les officiels prennent note de ce fait et l’enregistrent.

Peu de choses sont montrées dans la série, mais selon Byakuya, chaque utilisateur confirmé de bankai a son nom enregistré dans une série de dossiers permanents, et il ne fait aucun doute que la nature et le nom du bankai sont également enregistrés à tout jamais.

8. Les bankai sont généralement grands

Ce n’est pas une règle absolue, mais les shinigamis comme Byakuya savent que c’est la norme : les bankai sont grands. La plupart d’entre eux se manifestent sous la forme d’un objet tel qu’un humanoïde ou un champ d’énergie, et ils peuvent éclipser n’importe quel shikai qu’ils affrontent au combat.

Le bankai du capitaine Sajin Komamura, Kokujo Tengen Myo’o, est une figure titanesque de samouraï, tandis que le bankai d’Ikkaku Madarame a la forme de deux énormes lames reliées par une épaisse chaîne. En tout cas, il est souvent plus grand que leur shikai.

7. Le bankai peut comprimer la puissanc

La plupart des bankai sont grands, mais les quelques exceptions de petite taille ne sont pas pour autant plus faibles. Comme Isshin Kurosaki l’a fait remarquer un jour, la taille et le niveau de puissance d’un zanpakuto ne sont pas nécessairement proportionnels, et des bankai comme le Tensa Zangetsu en sont un bon exemple.

Le bankai d’Ichigo comprime toute sa puissance dans une longue et fine lame noire, ce qui le rend remarquablement vaste et élégant pour un bankai.

De même, le bankai du Capitaine-Commadant Yamamoto est Zanka no Tachi, et c’est une lame d’énergie comprimée et ultra-chaude qui peut anéantir tout ce qu’elle touche.

6. Les bankai sont fragiles

Comme on peut s’y attendre, le bankai typique est durable et peut durer longtemps en combat. Mais malgré cela, il est possible pour un ennemi suffisamment puissant de frapper directement le bankai et de l’endommager, voire de le détruire. Un bankai détruit est très problématique.

Pire encore, à quelques exceptions près, un bankai cassé ne retrouvera jamais sa puissance ou sa forme d’origine, et il sera définitivement détruit.

Ainsi, chaque fois qu’un capitaine utilise une telle arme en combat, il doit s’assurer qu’il n’expose pas son atout à un danger extrême.

5. Le Bankai peut être modifié

C’est principalement l’intérêt du capitaine Mayuri Kurotsuchi, le savant fou du Gotei 13 : la modification du bankai.

La plupart des shinigamis font les choses de manière conventionnelle, en s’entraînant durement pour débloquer le bankai, puis en s’exerçant à l’utiliser. Mais Mayuri lui, peut ouvrir le capot et commencer à bricoler.

Son bankai est le Konjiki Ashisoji Jizo, et Mayuri peut le modifier de toutes sortes de façons.

Par exemple, il change régulièrement la composition de son attaque de souffle empoisonné, et il a également modifié son bankai pour qu’il puisse s’autodétruire si nécessaire.

4. Les bankai peuvent être temporairement détruits

Il est possible qu’un bankai soit totalement détruit et irréparable, mais c’est le cas le plus extrême. Parfois, un bankai peut être simplement endommagé ou brisé en morceaux, et il peut encore être opérationnel ou réparé plus tard (si les dommages ne sont pas trop graves).

Le capitaine Kurotsuchi a une fois cassé la lame de son zanpakuto en guise de  » punition « , et il a déclaré qu’il pouvait la faire repousser puisque la poignée était indemne.

De même, le bankai de Renji Abarai a été brisé en morceaux, mais il était destiné à se désagréger, et ses segments séparés peuvent encore bouger sur ordre de Renji.

3. La longue période d’entraînement

C’est quelque chose que Byakuya a déclaré et que Yoruichi Shihoin a confirmé, mais d’après les événements de Bleach, cela pourrait être une exagération.

Selon ces deux personnages, il faut dix ans à quelqu’un pour maîtriser l’utilisation du bankai à partir du moment où il le débloque.

C’est une sacrée période d’entraînement, et les simples mortels ne peuvent même pas imaginer passer autant de temps sur une seule technique de combat. Curieusement, certains personnages comme Ikkaku et Rukia Kuchiki ont débloqué le bankai et l’ont utilisé assez bien, même s’ils n’ont pas passé une décennie entière à s’entraîner.

2. Ils ne ressemblent pas toujours au Shikai

De nombreux bankai fonctionnent et ont une apparence assez similaire au shikai qui les a précédés, le Senbonzakura Kageyoshi et le Daiguren Hyorinmaru (le bankai du capitaine Hitsugaya) en sont de bons exemples. Mais d’autres bankai s’éloignent de leurs cousins shikai.

Par exemple, le capitaine Soi Fon a un shikai en forme de dard qui est très petit, mais son bankai est un canon massif monté sur le bras.

De même, le shikai de Mayuri est basé sur trois lames qui peuvent paralyser une victime, tandis que son bankai s’appuie sur sa taille et son gaz toxique pour tuer ses ennemis.

1. Ils sont épuisants à utiliser

Comme on peut s’y attendre, l’utilisation du shikai ou du bankai par un shinigami coûte beaucoup d’énergie.

L’une des raisons pour lesquelles les shinigamis utilisent plus souvent le shikai est qu’il n’est pas aussi fatigant. Un shikai peut être utilisé pendant une longue période, mais un bankai sera beaucoup plus épuisant.

Les bankai sont destinés à mettre fin à une bataille assez rapidement grâce à une puissance écrasante et des capacités uniques, et l’utilisateur se fatiguera ou fatiguera son corps s’il continue trop longtemps.

Toshiro et Rukia sont deux utilisateurs de bankai qui doivent absolument être brefs lorsque leurs bankai respectifs sont activés.

Selectionnés pour vous