My Hero Academia : Qui est le puissant méchant All For One ?

AVERTISSEMENT : ce qui suit contient des spoilers de la saison 5 de My Hero Academia. 

Les fans de My Hero Academia savent depuis quelques années que le puissant méchant All For One – surnommé le « symbole du mal« , le rival tordu de All Might, le symbole de la paix – est la plus grande menace pour la liberté du monde. Dans l’épisode 2 de la saison 5, Izuku en apprend davantage sur le passé du super-vilain – et il a du mal à en croire ses yeux.

Izuku a déjà eu une vision des anciens utilisateurs de One For All lors du festival sportif de Yuei., lorsqu’il a affronté la capacité de lavage de cerveau de Hitoshi Shinso. Maintenant, ces utilisateurs précédents, y compris le tout premier utilisateur de cet alter, deviennent plus clairs. Et All For One est lui-même est impliqué.

La naissance d’un monde d’alters

Une nuit, alors qu’il dort dans son dortoir de l’Université de Yuei, Izuku se retrouve dans un royaume de rêves obscurs.

Les anciens utilisateurs de One For All (à l’exception de All Might) sont alignés à ses côtés, de Nana Shimura à six hommes qu’Izuku n’a jamais rencontrés auparavant. Izuku aperçoit alors deux autres hommes qui se parlent, tous deux avec des cheveux gris clair.

Il s’agit de frères qui se disputent sur l’utilité de la nature et des alters dans leurs premiers jours.

Les alters étaient encore une nouveauté à l’époque, et de nombreuses questions subsistaient, telles que la manière de façonner la société autour de ces superpouvoirs et ce à quoi devrait ressembler l’utilisation responsable des alters.

Le plus jeune frère n’avait pas d’alter du tout et protestait contre la vision tordue de son frère aîné d’un monde basé sur les alters et la domination grâce à leur puissance.

Le frère aîné, qui est en fait un jeune All For One, a fait valoir que les alters rendraient le monde désordonné et dangereux sans une certaine surveillance. Il s’est porté volontaire pour réguler et administrer les alters du monde grâce à sa propre capacité, qui pouvait transmettre les alters d’une personne à une autre.

En fait, All For One s’est proclamé sauveur et protecteur, les accordant aux personnes sans défense qui en avaient besoin ou prenant les alters de ceux qui n’en voulaient pas du tout. Chaque personne qu’il aidait lui devait fidélité, et All For One s’est rapidement constitué une foule de fidèles.

Le frère cadet a vu là un jeu de pouvoir insidieux et a essayé de raisonner All For One, mais le frère aîné a persisté. En ces premiers temps chaotiques, chacun pouvait inventer ses propres règles sur la façon dont les alters et la société devaient se mêler, et les ambitions de All FOr One étaient claires. Ou, aux yeux de son frère, inacceptables.

La naissance de One For All

Le jeune frère a continué à protester passivement contre les plans de All For One, allant même jusqu’à se retrouver enfermé dans une pièce avec son frère aîné qui le pressait de voir les choses à sa façon.

Finalement, All For One lui offrit un cadeau : un alter que même son frêle petit frère pourrait manipuler. Il a saisi le visage de son petit frère et lui a imposé ce cadeau.

C’est ainsi que fût crée One For All, qui défie All For One en tout point. Cet alter fonctionne mieux avec un utilisateur qui n’a pas d’alter du tout, permettant aux personnes sans pouvoir d’acquérir la force nécessaire pour résister au mal.

Plus important encore, One For All ne peut être transmis qu’avec le consentement de toutes les parties, contrairement à la capacité de All For One.

All For One a essayé de rendre service à son frère, mais il a en réalité semé les graines de son plus grand ennemi : un alter multigénérationnel qui finira par le vaincre au combat.

All For One a également fait valoir que, malgré les histoires présentées dans les comics, la victoire revient en réalité à celui qui a le plus de pouvoir, et non à la personne la plus héroïque ou la plus vertueuse.

Les deux frères ont admiré les bandes dessinées de super-héros en grandissant, mais All For One rejette maintenant ces histoires optimistes qu’il considère comme non réalistes, en disant qu’elles ne peuvent pas influencer la réalité. Ici, dans le monde réel, le plus fort gagnera même s’il est étiqueté comme maléfique.

Le jeune frère était traumatisé, mais il allait commencer à construire un alter et un héritage qui prouverait que la justice est réelle — s’il y a quelqu’un d’assez fort pour la défendre.

Avec ce nouvel alter, un super-héros de la vie réelle pourrait émerger pour défier les plans de domination mondiale de All For One, et la fiction et la réalité de My Hero Academia se mêleront de la meilleure façon possible. C’est le destin du One For All.

Selectionnés pour vous